Politics

Vide locatif, outlet stores, etc. : le triste visage de la rue Neuve, “en période post-stress Covid”


Bruxelles

Mathieu Ladeveze

Abonnés

Publié le

09-05-22 à 11h00

– Mis à jour le

09-05-22 à 11h12

Vide locatif, outlet stores, etc. : le triste visage de la rue Neuve, "en période post-stress Covid"

© ENNIO CAMERIERE


La rue Neuve a-t-elle perdu son lustre d’antan ? L’artère commerçante la plus fréquentée du pays affiche un bien triste visage depuis quelques mois. N’importe quel promeneur constatera l’étendue du vide locatif et la flopée de pop-up et outlet stores. Jeudi dernier, nous avons compté une quinzaine de surfaces commerciales à louer ou en travaux, six magasins éphémères, de type outlet, une somme impressionnante d’enseignes spécialisées dans les baskets et sneakers, sans oublier une litanie de fast-foods… Récemment, Diesel est parti. Dans le bas de la rue (côté Monnaie) survit Naf Naf ; bien plus haut, brille encore Lego. Entre les deux, c’est morne plaine, ou presque.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close