Politics

Union-Beerschot : pourquoi aucun supporter anversois n’a été arrêté par la police




La police a voulu éviter tout risque d’émeute. Les images sont actuellement analysées et les hooligans pourraient être identifiés et sanctionnés dans un second temps.

Le Beerschot a donc été sanctionné d’une amende de 50.000 euros par la Pro League suite au comportement de ses supporters qui ont envahi le terrain et ont tenté de s’en prendre aux supporters de l’Union saint-gilloise dimanche, lors de la dernière journée de la phase classique. Le verdict sportif n’a toujours pas été communiqué et l’on ignore si les Bruxellois l’emporteront sur un score de forfait ou si les 8 dernières minutes du match devront être rejouées à huis-clos.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close