Politics

Stromae, Angèle, Damso: la Belgique fait main basse sur l’ouverture des Victoires de la musique



Le coup d’envoi des 37e Victoires de la musique a été donné à 21 h 10 ce vendredi 11 février, depuis la Seine Musicale, près de Paris. Seule Angèle est en lice côté belge avec deux présences pour la Création audiovisuelle et la Chanson originale de l’année. Cela dit, nos couleurs étaient aussi représentées par Olivier Minne qui coprésente la soirée avec Laury Thilleman. Et par l’entremise de Stromae, président d’honneur de la cérémonie.

Ce à quoi nous ne nous attendions pas, c’est que la Belgique fasse main basse sur tout le début de la soirée. Stromae a ouvert le bal en interprétant son single “Santé”. Toujours aussi inspiré quand il se produit, il a dégainé une nouvelle mise en scène accompagné d’un sympathique avatar sur les grands écrans derrière lui et ses musiciens. Une prestation tout sourire qui a recueilli un triomphe, le public ayant suivi la chorégraphie du chanteur tout au long de sa prestation.

Aux diables les interminables longs discours, Angèle a tout de suite enchaîné avec son single “Bruxelles, je t’aime”, qui est son titre en “compétition”. Elle est apparue juchée sur une gaufre de Liège (sic)… Au passage, elle aura pris le son de décocher une petite pique aux Français en faisant apparaître les Diables rouges en vidéo au moment de chanter “Nous n’avons pas toujours été les premiers”. Souvenir de la Coupe du monde 2018…

Le public n’était cependant pas au bout de sa surprise. Elle a tout de suite enchaîné avec “Démons”, son second simple extrait de Nonante-cinq, son nouvel album. Et qui est sorti de la gaufre géante ? Damso évidemment. Cette fois, le Dems n’aura pas été coupé au montage comme il l’est sur les ondes de plusieurs radios hexagonales. Une excellente prestation où il a d’ailleurs pris le lead. Stromae, Angèle, Damso, un fameux tiercé gagnant pour la Belgique.

Sur la lancée, le premier prix était remis pour la Création audiovisuelle, catégorie décidée par le public dans laquelle Angèle figurait. Mais c’est Orelsan qui l’a emporté pour le documentaire Ne montre jamais ça à personne. C’est la deuxième fois qu’il rafle la mise dans ce domaine après la Victoire de 2018 pour “Basique”. C’est sa huitième Victoire au total.

Après une prestation remarquée de Clara Luciani, nommée à 7 reprises ce soir, c’est Jacques Dutronc qui s’est vu remettre une Victoire d’honneur.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close