Politics

Pro League: Genk enfonce encore un peu plus le Beerschot



Patrik Hrosovsky (20e), Junya Ito (32e), Théo Bongonda (78e, penalty) et Andras Nemeth (90e+2) ont propulsé les Limbourgeois vers la 8e place (32 points) du classement. Les Rats restent derniers (9 points). Avant la rencontre, Genk a fêté Bryan Heynen pour son 200e match et Paul Onuachu pour son Soulier d’Or. Mais si le capitaine était sur le terrain, l’attaquant nigérian est resté à l’écart à cause d’une gêne aux ischio-jambiers. Kristian Thorstvedt (suspendu), et Jospeh Paintsil (CAN) étaient également absents. Au Beerschot, Mike Vanhamel (blessé), Jan Van den Bergh (malade), Moises Caicedo (retour à Brighton) et Mohammed Halamia (à la CAN) manquaient à l’appel tout comme Issa Soumaré et Abdoulie Sanyang tombés en disgrâce auprès de Javier Torrente.

Bien que Genk ait progressivement calé le Beerschot, ce n’était pas la première fois qu’Ito avait propulsé le ballon dans le rectangle quand il a trouvé Hrosovsky, qui a battu Wouter Biebauw de la tête (20e, 1-0). Sans trop pousser Genk a pris le large grâce à Ito, auteur de son cinquième but de la saison sur un centre de Daniel Munoz (32e, 2-0). Le gardien anversois a aussi limité les dégâts en intervenant à bon escient devant Ike Ugbo, lancé en profondeur par Heynen (36e).

Le Beerschot est revenu sur la pelouse avec de bonnes intentions mais Felipe Avenatti n’a pas appuyé sa frappe (48e). De l’autre côté, Théo Bongonda a couronné un effort personnel en isolant Ito dont le tir dévié par Thibault De Smet a heurté le poteau (52e) Face à un Beerschot résilient, Genk a mis du temps à retrouver le chemin du but alors que les occasions n’ont pas manqué. Ainsi Biebauw a été heureux de voir atterrir dans ses bras un tir de Bongonda, auteur d’un nouveau numéro individuel (62e).

La série des ratés s’est allongée d’autant que Biebauw a multiplié les sauvetages. Le gardien visiteur a notamment sorti du pied un envoi de Hrosovsky (68e) avant de contrer à deux reprises Mike Trésor (75e). Les Rats vivaient toujours et isolé par Lawrence Shankland, Avenatti a fait chauffer les gants de Maarten Vandevoordt (76e). Genk a vite réagi par Bongonda, qui a transformé un penalty accordé pour une faute de De Smet sur Ito (78e, 3-0). C’en était fini du Beerschot même si Marius Noubissi a réduit temporairement l’écart (88e, 3-1). A peine monté au jeu (88e), Nemeth a inscrit son premier goal de la saison (90e+2, 4-1).



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close