Politics

Les mesures de soutien aux commerçants “Get Up Soignies” à nouveau élargies



De nombreuses Villes et communes étaient venues en aide à leurs commerçants lors de la crise sanitaire afin de pallier les fermetures de leur établissement à répétition et tenter de remplir les cellules commerciales vides. A Soignies, l’initiative “Get Up Soignies” avait vu le jour proposant une prime loyer et/ou une prime d’aide à l’installation qui se veut complémentaire au dispositif Créashop, un programme wallon d’aide à la création commerciale et dont bénéficie Soignies. Bonne nouvelle pour les commerçants, la Ville a décidé d’élargir son initiative.

Le programme “Get Up” était jusqu’à présent réservé à certains types de commerces: les établissements d’équipement à la personne, de loisirs et d’HoReCa moyenne gamme. Le périmètre concerné par ces primes comprenait la Grand-Place, la Place Verte, la Place van Zeeland, la Place du Millénaire, la rue de Mons et le début de la rue de la Station.

Vu le succès de l’initiative, la Ville a décidé d’étendre ce périmètre. Tout commerce s’installant dans toute la rue de la Station, la rue Ferrer, la rue de la Régence, la rue des Orphelins et la rue du Chanoine Scarmure pouvait désormais prétendre aux aides de Get Up Soignies et de Créashop. C’est également le cas des autres rues et places du centre-ville de Soignies. Il s’agit donc de la zone délimitée par la rue Neuve, le boulevard Roosevelt, le rempart Legros, la rue des Martyrs de Soltau, la rue Léon Hachez et le rempart du Vieux Cimetière. Le village de Casteau est également concerné. Enfin, le périmètre d’action tertiaire comprend désormais les noyaux villageois de Horrues, Naast, Thieusies, Neufvilles et de la chaussée-Notre-Dame-Louvignies. Le “quartier des Carrières” à Soignies est également concerné. Une bonne nouvelle donc pour les villages de l’entité.

Outre la zone, les activités commerciales pouvant bénéficier de ces aides avaient également été augmentées. Créateurs et designers, vendeurs de produits locaux tels que les vendeurs de fruits et légumes, boucheries, fromageries, confiseries-chocolateries, torréfacteurs et vendeurs de produits de luxe étaient ainsi éligibles.

La prime loyer du programme “Get Up” permet aux bénéficiaires de recevoir une subvention durant deux ans dont le montant représentera 50% du montant de loyer du bâtiment, cette prime étant limitée à un plafond de 6000€ la première année. La seconde année, la prime est diminuée de 50%. La prime d’aide à l’installation s’élève à 3000 €.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.