Politics

Les libérations anticipées de prison, permises par sécurité sanitaire lors des crises du Covid, seront prolongées jusqu’en… 2025




Le Covid ne fait pourtant plus de ravages. La raison est ailleurs…

Pour éviter toute flambée de l’épidémie du Covid dans les prisons, le gouvernement avait adopté un arrêté royal (9 avril 2020) permettant les libérations anticipées à partir de 6 mois avant la fin de la peine : 221 prévenus en ont bénéficié lors de la première vague (1 508 détenus ont par ailleurs bénéficié d’interruptions de détention). Et 135 détenus ont bénéficié d’une libération plus précoce durant la seconde vague. (…)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close