Politics

Les chauffeurs LVC se sentent trahis et bloquent les rues de Bruxelles ce mercredi soir




Jeudi dernier, la Région bruxelloise avait saisi un véhicule d’un chauffeur de LVC venant de Flandre, alors qu’il effectuait une course dans Bruxelles en passant par la plate-forme Uber. Une pratique qui avait déjà agacé les chauffeurs et qui s’est renouvelée ce mercredi 26 janvier selon Fernando Rodondo, président de l’Association Belge des Chauffeurs de Limousine (ABCL).



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close