Politics

La bataille de Kiev a commencé, un char russe aurait été détruit (DIRECT)



L’armée ukrainienne et les forces russes s’affrontent à Kiev ce samedi pour le contrôle de la capitale de l’Ukraine, deux jours après le lancement d’une invasion du pays ordonnée par Vladimir Poutine.

5h50 : L’armée ukrainienne affirme avoir détruit un char russe à Kiev

L’armée ukrainienne affirme avoir “détruit une colonne militaire des occupants” dans le quartier de Beresteiska à Kiev, d’après CNN. Les troupes ukrainiennes donnent ainsi leurs premières explications sur les explosions qui ont frappé l’ouest de la capitale dans la nuit de vendredi à samedi.

“Selon les informations préliminaires, deux véhicules, deux camions avec des munitions et un char ennemi ont été détruits”, peut-on lire. L’information n’a pas encore pu être vérifiée par CNN.

5h49 : Le Kazakhstan refuse de combattre avec la Russie en Ukraine

Le Kazakhstan, l’un des alliés les plus proches de la Russie, a refusé de rejoindre les troupes russes, rapportent des fonctionnaires, selon NBC News. L’ancien État soviétique a par ailleurs annoncé qu’il ne reconnaissait pas les États séparatistes de l’est de l’Ukraine.

5h16 : Une télévision ukrainienne diffuse des instructions sur la façon de fabriquer un cocktail Molotov

Alors que les dirigeants ukrainiens appellent leurs compatriotes à rester fermes et à résister aux forces russes, une chaîne de télévision ukrainienne a diffusé des instructions sur la façon de fabriquer des cocktails Molotov, selon CNN.

La vidéo montre une personne qui fabrique un engin explosif improvisé en versant un liquide coloré dans une bouteille en verre. À côté, il est indiqué comment la bouteille doit être fermée par un fusible.

Plus tôt dans la journée, le ministère ukrainien de la Défense avait appelé les citoyens via Twitter à fabriquer des cocktails Molotov et à éliminer les forces d’occupation.

4h55 : Au moins 560 personnes arrêtées lors d’une manifestation anti-guerre en Russie

En Russie, au moins 560 personnes, réparties dans 26 villes, ont été arrêtées lors de manifestations contre la guerre. C’est ce qu’affirme l’organisation indépendante de défense des droits de l’homme OVD-Info. L’organisation affirme avoir réussi à fournir une assistance juridique aux personnes arrêtées dans dix postes de police de quatre villes.

3h33 : L’Ukraine affirme que l’attaque russe sur une artère de Kiev a été repoussée

Des combats ont eu lieu sur l’avenue de la Victoire, une des artères principales de la capitale ukrainienne, quelques heures après un dramatique appel à la mobilisation lancé par le président Volodymyr Zelensky. “A Kiev, de violents combats se poursuivent. L’armée ukrainienne repousse des saboteurs russes”, a indiqué le Service des communications spéciales ukrainien. 

Plus tôt dans la soirée, des rapports faisant état de coups de feu et de combats en provenance de la périphérie de la capitale ont commencé à affluer. Les troupes russes auraient tenté d’attaquer, entre autres, une centrale thermique à l’extrême nord-est de Kiev. Des explosions ont également été signalées.

1h59 : La guerre a atteint un point “que nous n’aimons pas voir”, affirme Pékin

Après avoir prudemment pris ses distances avec la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies, Pékin s’est également montré critique à l’égard de la guerre en Ukraine.

“La Chine est profondément préoccupée par les derniers développements en Ukraine. Nous avons atteint un point que nous n’aimons pas voir”, a déclaré l’ambassadeur des Nations unies Zhang Jun à l’issue d’une session d’urgence du Conseil. “Nous pensons que la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les États doivent être respectées et que les objectifs et principes de la Charte des Nations unies doivent être maintenus.”

Peu de temps auparavant, Pékin s’était abstenu de voter sur un projet de résolution dénonçant l’agression russe en Ukraine, au lieu d’y opposer son veto comme son allié Moscou.

1h28 : La Russie revendique la conquête de Melitopol, l’Ukraine la contredit

Les troupes russes affirment avoir envahi la ville de Melitopol, dans le sud-est de l’Ukraine. Selon l’agence de presse étatique russe RIa Novosti, se référant au ministère russe de la Défense, des troupes ont débarqué à Azov, sur la mer d’Azov. De là, ils ont avancé vers la ville et auraient occupé Melitopol “sans résistance”.

Du côté ukrainien, on assure que la ville serait encerclée et de petits groupes de soldats russes seraient entrés dans la ville. Ils tentent d’occuper des infrastructures importantes, ont déclaré les autorités régionales dans un message vidéo. Cependant, les troupes russes auraient été repoussées par les troupes ukrainiennes.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close