Politics

“Elle prend trop de place”: Malaise et premières tensions dans “Koh-Lanta: Le Totem Maudit”




,Cette saison, “il faut gagner mais il faut surtout éviter de perdre“. Par ces mots, Denis Brogniart donne le ton de Koh-Lanta: Le Totem Maudit. Avant de donner le coup de départ, l’animateur explique aux 24 aventuriers le danger que représente ce fameux “jumeau maléfique” du totem habituel. Celui et celle qui perdra l’épreuve de confort recevront un bracelet maudit, symbole de la malédiction. “A chaque conseil auquel ils participeront, ils partiront avec une voix en leur défaveur. Et ce jusqu’au conseil de la réunification inclus.

Les mines des nouveaux aventuriers sont alors déconfites. “Ce bracelet est terrorisant“, “C’est un chat noir en permanence“, “J’ai tellement eu de malédictions dans ma vie que j’aimerais qu’aujourd’hui ça change et ça va changer aujourd’hui”, disent-ils à tour de rôle face à la caméra.

Denis Brogniart lance la première épreuve. Depuis leur bateau, les aventuriers devront rejoindre la plage où ils trouveront deux males à ouvrir. Celles-ci contiennent des sacs nominatifs contenant des pièces en bois à assembler. L’homme et la femme qui auront réussi à reconstituer le carré en premier auront gagné l’epreuve et deviendront les chefs des équipes bleue et verte. Celui et celle qui arriveront en dernière position seront donc touchés par la malédiction du totem maudit. Maxime, le Parisien avance vite et atteint la plage. Il commence à couper la seconde corde et est rejoint par François, commandant sapeur pompier professionnel, qui l’aide à la manœuvre. De son côté, Setha, la maman battante, est à la traine.

Malaise lors de la formation des équipes 

Femme de challenges au caractère bien trempé, Alexandra remporte l’épreuve. “Si personne ne prend le lead, je vais le prendre. Je ne sais pas faire autrement, c’est plus fort que moi”, disait-elle dans son portrait. La directrice d’un groupe médias en Martinique n’aura pas besoin de s’imposer puisque sa victoire fait directement d’elle la chef de la tribu bleue (Napcan). “Je suis super heureuse. C’est vrai que je suis un peu fatiguante chez moi parce que j’ai un peu tendance à vouloir prendre le lead sur tout. Ca me corresond bien“, dit-elle. Chez les hommes, c’est Jean-Philippe qui gagne l’épreuve et s’impose à la tête de la tribu verte (Ilog). “Je suis chef de famille. Mes fils m’ont dit : “Fais comme tes idoles donc je fais comme Rocky et Johnny et ça ira“, déclare-t-il. Yannick et Lili ont, de leur côté, perdu cette première épreuve et ont donc reçu le fameux bracelet noir qu’il devront remettre à un membre de leur équipe lorsqu’ils quitteront l’aventure. Malheureusement, ce dernier sera donc à son tour touché par la malédiction et en subira les conséquences.

En tant que gagnants de l’épreuve, Alexandra et Jean-Philippe sont invités à choisir le leader de la troisième équipe, la tribu violette (Turung). Après discussion, ils choisissent Céline. Une décision qui n’a pas l’ai de faire plaisir à cette dernière. “Il ne fallait pas faire ça“, dit-elle en regardant ses pieds. “Donner des ordres, c’est pas trop mon truc.” Un malaise s’installe alors lorsqu’Alexandra et Jean-Philippe tentent d’expliquer ce qui les a motivés à choisir l’infirmière de 41 ans. “On s’est dit: On ne va pas prendre quelqu’un d’athlétique avec un coté leader“, lance Alexandra sans prendre de pincettes. “Oh merde, je ne suis pas athlétique!“, répond alors Céline qui affirmait dans son portrait que “le mental vaut bien plus que tous les abdos du monde“.

Premières tensions et milieu hostile

Une fois formées, les tribus bleue, verte et violette partent à la découverte de leur camp. Chez les Bleus, le caractère d’Alexandra commence à agacer certains de ses camarades. “Elle prend de la place. J’ai un peu l’impression qu’elle confond autorité et autoritarisme“, lance Samira à propos de la cheffe de l’équipe. “Moi, si on me donne trop de directives, ça ne va pas le faire.

Alors qu’il tente de trouver de quoi manger, la tribu verte tombe sur une plante qui n’est pas comestible et urtiquant, le taro sauvage. Franck le goutte et fait peur aux autres membres de l’équipe. Son visage gonfle, il semble avoir la bouche et la langue paralysées et se rinçe la bouche à de nombreuses reprises avec de l’eau. “C’est une sensation que je n’ai jamais connu“, dira-t-il plus tard, face à la caméra.  

La première nuit aux Philippines est difficile. Averses, orages et petites bêtes empêchent les aventuriers de dormir paisiblement. Chez les Verts, François a été contraint de donner un coup de machette au serpent qu’il avait sur les pieds. “On se rend compte que le danger est à 50 centimètres de nous“,  déclare Ambre.

Première épreuve d’immunité et nouvelle malédiction

L’épreuve d’immunité est un classique de Koh-Lanta. Il s’agit des élastiques. Les huit aventuriers d’une équipe sont reliés et doivent faire preuve de coordination et de force pour récupérer, un à un, les 9 témoins plantés dans le sable. L’équipe qui gagnera sera immunisée, celle qui terminera en deuxième position devra éliminer un de ses membres et celle qui perdra se retrouve avec le totem maudit et devra procéder à une élimination immédiate.

Après avoir tout donné et malgré l’assurance de Jean-Philippe, c’est l’équipe verte perd l’épreuve. A l’unanimité, les aventuriers ont voté contre Lili, détentrice du bracelet noir, avait déjà un vote contre elle. “On voit les conséquences du bracelet maudit. Je ne l’avais pas estimé à sa juste valeur, déclare-t-elle. “Je regrette.Je voulais aller jusqu’au bout de mes limites mais c’est le jeu.” Elle décide de transmettre son bracelet maudit à Pauline. “C’est une source de motivation en plus. Il va falloir que je trouve aux membres de mon équipe qu’ils n’ont aucune raison de voter pour moi“, dit cette dernière.

Chez les Violets, Setha et Céline se sentent en danger et se mettent à la recherche d’un collier d’immunité. Ne le trouvant pas, elles tentent alors de déstabiliser leurs camarades en jouant la comédie. Au Conseil, Yannick irrite d’emblée Céline en déclarant voter en tenant compte du côté sportif. “C’est totalement le contraire de ce qu’on avait dit au départ“, dit la cheffe d’équipe. Avec quatre votes contre elle, Céline quitte l’aventure. “De toute façon, il faut un premier dans tout. J’ai été le chef, je ne voulais pas. Je suis la première à partir“, déclare l’infirmière qui ajoute que ses camarades pourraient regretter de ne pas l’avoir jugée à sa juste valeur. Elle s’adresse ensuite à Stéphanie. “C’est pas contre toi en personne Stéphanie mais, pour moi Koh-Lanta, c’est pas des vacances. C’est à dire qu’il n’ Pas de soleil, on ne mange pas. On savait qu’ici ça serait dur. Pour moi Koh-Lanta, c’est ni du poker, ni des vacances”, dit-elle. Une réflexion qui n’a visiblement pas plu à la croupière en reconversion. “Pour commencer, je n’ai pas voté contre toi, répond-elle Pour ce qui est des vacances, j’ai tissé de palmiers, j’ai été chercher de l’eau, j’ai coupé des lianes, j’ai été faire pas mal de choses dans la journée pendant que toi, tu ne faisais absolument rien pour le camp.,Alors, le coup des vacances, je te le retourne et je te remercie. Sur ce, bon retour.” Voilà qui est dit. 

Pour conclure cet épisode, Céline confie sa déception et sa frustration face caméra: “Ce soir, on m’a coupé l’herbe sous le pied. Je pars vraiment trop tôt.(…) Je pense que je suis plus méritante que Stéphanie mais ils vont s’en rendre compte dans les jours à venir.” 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close