Politics

Deux Belges gagnent le sprint final de Pékin Express !



On l’a fait ! Je suis fier de toi, de nous et de tout ce qu’on a traversé”, explosent de joie Lucas et Nicolas en traversant, tout en s’écroulant, le logo de l’arrivée de Pékin Express à Dubaï, après 35 jours de compétition et plus de 10000 kilomètres parcourus sur les terres de l’Aigle royal, depuis le Kirghizistan en passant par l’Ouzbékistan et la Jordanie. “On a tout donné ! Tes enfants seront fiers de toi”, lance Lucas, en larmes à son frère Nicolas lors de ce sprint final diffusé sur Club RTL. Et le frangin, tout aussi ému, de répondre : “Tu vas pouvoir offrir le mariage de tes rêves à ta femme Julie !”

Face au couple rêveur Jérémy et Fanny, cette finale palpitante a proposé son lot de tensions, de doutes et d’adrénaline. Les frères belges relâchent alors la pression et se rendent compte de l’expérience “de dingue” vécue. “On a vécu des moments indéfinissables. Et avec Nicolas, on se rapproche comme jamais on ne l’aurait pensé”, déclare Lucas, aussi ému que son frère. “Je n’aurais jamais pu faire cette aventure sans lui. Je ne te le dis jamais mais je t’aime Lucas !”

“J’ai envie de bouffer du Belge !”

Une finale grandiose donc pour le binôme belge, compétiteurs unis comme jamais, qui a survolé cette 15e saison de Pékin Express présentée par Stéphane Rotenberg. Originaires de Malmedy, les frères Léonard ont remporté 100 000 euros au terme d’une course et d’un sprint final haletant. Ce n’était pas gagné d’avance. “Le physique commence a lâché“, confessent-ils en début d’émission. “Il est temps que cela se termine !”, assure Lucas. Et Nicolas de renchérir : “On est au bout du bout, mais mentalement, on ne doit rien lâcher, comme on l’a toujours fait !” C’est ainsi que le binôme du plat pays est allé “chercher les pépettes” comme ils le disent. Avec 8 amulettes, ils avaient 80 000 euros de gains potentiels. Suite aux trois sprints intermédiaires, ils ont raflé toute la mise à leur adversaire et ce même si Jérémy et Fanny ne leur ont pas laissé cette victoire. “J’ai envie de bouffer du Belge, je suis à fond, lance le père de famille en parlant du duo de favoris. Ils vont faire le tour de leur slip sans toucher l’élastique !”

Drônes de Belges

Le couple rêveur leur a pourtant donné du fil à retordre en remportant haut la main la course de drones. Eux qui voulaient rendre leurs filles fières avec cette 15e saison de Pékin Express 15 ans après leur rencontre, ont réussi leur pari en se hissant avec honneur en finale. “Mais on ne va pas se cacher, les Belges nous font peur depuis le début de l’aventure. Surtout sur l’auto-stop. On en a marre qu’ils partent toujours devant nous !” Sur cette épreuve, ils auront en tout cas “braqué la banque belge” selon les dires de Jérémy. Car comme le dit si bien Nicolas : “On a fait une erreur et cela se paie cash”

Très émotifs, les frères belges ont toutefois terminé en beauté cette finale à Dubaï où les masques étaient de rigueur car l’émission a été tournée en pleine pandémie de Covid. “Là, ça va saigner !”, lance Nicolas avant le 3e sprint remporté avec 38 minutes d’avance. “Bien joué ma couille !” envoie-t-il une fois l’épreuve remportée.

Simples inconnus, Lucas et Nicolas sont devenus favoris de ce Pékin Express dès la première étape. Ils ont terminé en grands vainqueurs, marchant dans les traces des frères liégeois, Ludovic et Samuel Daxhelet.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close