Politics

Décès de l’animatrice Chantal Gallia, imitatrice marquante des années 70-80



Le monde de la télévision est en deuil. Ce dimanche, Chantal Gallia, imitatrice marquante des années 70-80, est décédée des suites d’un AVC à l’âge de 65 ans. Dans un communiqué AFP, sa famille parle d’un “décès brutal“.

Chantal Halimi, de son vrai nom, avait un répertoire de près de 120 voix hommes et femmes. Parmi elles, on retrouve Patricia Kaas, Charles Aznavour, Muriel Robin, Georges Brassens, France Gall ou encore Sylvie Vartan. “Pendant près de 20 ans, Chantal avait su rencontrer le succès du public qui l’a fidèlement suivie dans sa carrière artistique. Le talent de Chantal pour chanter, imiter les autres, nous faire rire, nous émouvoir, était extraordinaire, peut-on lire dans un long message par sa famille sur les réseaux sociaux.

Si la scène était son terrain de jeu de prédiléction, l’imitatrice se produisait aussi souvent sur les plateaux de télévision. Devenue un véritable visage du paysage audiovisuel, les téléspectateurs de l’époque pouvaient la retrouver dans de nombreuses émissions populaires. Elle y détenait même parfois ses propres chroniques. On pense notamment à “Gallia d’la joie” sur Antenne 2.

Au début des années 1990, Chantal Gallia a toutefois décidé de mettre un terme à sa carrière pour se consacrer à sa vie de famille.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.