Politics

Au procès du 13-Novembre, des psychiatres soulignent "la banalité" de Salah Abdeslam




“Comment un homme aussi ordinaire” que Salah Abdeslam a-t-il pu participer au projet “de destruction de masse” des attentats du 13-Novembre? Les experts-psychiatres ont tenté jeudi de répondre à la question devant la cour d’assises spéciale de Paris. “Nous avons été d’emblée confrontés à la banalité du mal, c’est-à-dire au fossé immense entre l’énormité des crimes commis et la banalité de Salah Abdeslam”, a affirmé le psychiatre Daniel Zagury qui, avec son collègue Bernard Ballivet, a rencontré l’accusé en prison en novembre 2021.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close